proverbes

 
 

PROVERBES ALGERIENS

Quand le chat et la souris vivent en bonne intelligence, Les provisions en souffrent.

 Si le jour sert à voir, Il sert aussi à être vu.

Le savant conçoit l'ignorance parce qu'il en a tâté, Mais l'ignorant n'a pas été savant.

 Dans le Bilédulgérid (pays des dattes) On nourrit les ânes avec des dattes.

L'esprit se trompe une fois, et réussit une autre fois.

Celui qui dit du mal des autres, Médit de toi devant les autres.

 Qui cache son secret, obtient ce qu'il désire.

 Le chirurgien s'instruit aux dépends de l'orphelin.

Tout chien aboie sur sa porte, Tout lion se carre dans sa forêt.

Celui qui monte le char de l'espérance, Y a souvent pour compagnon la pauvreté.

 Les grandes choses dérivent souvent des petites.

 Méfie-toi de celui que tu ne connais point.

 Il est plus facile de détourner le méchant de son amour pour le mal, Que de distraire de son chagrin l'homme triste.

 Celui qui désire exceller dans la sagesse, Ne doit pas se laisser gouverner par les femmes.

 Si tu rencontres un puissant perché sur un âne, dis lui: "Oh! Monseigneur, sur quel beau cheval vous voilà!..."

Ne laisse pas ta langue te couper ta gorge.

Menacer le brave de la mort, C'est menacer le canard de la rivière.

Qui tue le lion, en mange, Qui ne le tue pas, en est mangé.

Une nuit d'anarchie, Est pire que des années de tyrannie.

 La providence ne permet guère qu'un méchant homme sorte de la vie sans avoir ajouté à ses crimes celui de l'ingratitude.

 Si tu dis que le lion est un âne, Va lui mettre un licou (se dit pour les fanfarons).

 Le sage dans son pays natal est comme l'or dans la mine (Nul n'est prophète en son pays).

 Baise le chien sur la gueule, jusqu'à ce que tu puisses le museler.

 Prends conseil d'un plus grand et d'un plus petit que toi, Et puis forme ton opinion.

 Il arrache la dent du chien, et aboie lui-même.

 Les meilleures visites sont les plus courtes.

 La mère d'un assassiné dort, Mais pas la mère d'un assassin.

 Les sciences sont des études dont la clé est l'étude.

Trois choses éprouvent la force de l'esprit: Les livres, les présents, les messages.

 Tel n'a de chaleur pour ses amis, Que pour les tuer.

 Il vend sa vigne pour acheter un pressoir.

 Habit d'emprunt ne tient pas chaud.

 Quand tu seras enclume, prends patience, Mais si tu es marteau, frappe droit et ferme.

 Qui ne comprend pas un regard, Ne comprendra pas mieux une explication.

 Dès que tu as prononcé un mot, ce mot règne sur toi; Jusque là, c'est toi qui règne sur lui.

 L'homme qui est au pouvoir doit imiter le médecin, Et ne pas appliquer les mêmes remèdes à tous.

 Quand les affaires t'embarrasse par la tête, Prends les par la queue. Faire l'éloge d'une méchante action, C'est la prendre à son compte.

 Si tu passes dans le pays des borgnes, Fais toi borgne.

 Si tu ne peux venir à bout de tout, Ce n'est pas une raison pour abandonner tout.

 La vengeance ne répare pas un tort, Mais elle en prévient cent autres.

 Vinaigre donné, Vaut mieux que miel acheté.

 Le berger frappe les moutons de derrière Alors que ce sont ceux de devant qui n'avancent pas.

 Le chameau voit la bosse du voisin, Mais oublie de voir la sienne.

 Les meilleurs amis sont ceux qui excitent à bien faire. Ne chevauche pas sur la selle de ton voisin.

 L'ivresse de la jeunesse est plus forte que l'ivresse du vin.

 L'homme de la pire espèce et celui qui ne prend pas garde Au mal qu'on lui fait.

 Informe-toi du voisin avant de prendre logis, Et du compagnon avant de te mettre en route.

 Condamne tes défauts comme tu condamnes ceux des autres.

 La mort de l'âne est la noce des chiens.

 Effraie les bêtes avant qu'elles ne t'effraient.

 Prépare-toi au malheur avant qu'il n'arrive.

 Le fer ne se coupe qu'avec le fer.

 De rien ne sert le témoignage, à qui ne veut croire.

 Le pire de tous les pays est celui où l'on ne trouve pas d'ami.

 Ce que tu plantes dans ton jardin, te rapportera profit; Mais si tu y plantes un homme, il t'en chassera.

 Tout matin devient soir.

 Celui qui se chauffe au feu doit savoir qu'il brûle.

 Qui a été mordu par un serpent se méfie des cordes.

 Bon cheval juge son cavalier. Chien qui court vaut mieux que lion couché.

 La visite d'un ennemi chez un malade, est pire que la maladie.

 Les maisons s'épaulent l'une l'autre.

 Qui verse à boire aux autres, bois le premier.

 Ce n'est pas l'eau déjà écoulée qui fera tourner la meule

Le meilleur compagnon pour passer le temps est un livre.

 Agis envers autrui comme Dieu agit avec toi.

 Rire sans raison, éducation à refaire.

 Reconnaissance fait durer le bienfait.

 Selon l'habit, l'hospitalité. Qui est content de son état, est riche.

 Qui veut paraître grand est petit.

 Pour un jour de joie, un an de larmes.

 Comme le feu, la vie débute par la fumée et finit par la cendre.

 

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site